fear the clown, forum rpg.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 wicked games.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
niveau zéro.
● Crédit images : balaclava
● Messages : 3
● Jauge de culpabilité : 145
● Date d'inscription : 11/02/2017
● Profession : détective privé.
● Situation conjugale : célibataire.

MessageSujet: wicked games.   Sam 11 Fév - 21:24

☇ eliott henningson.
feat dave franco
yellowsubmarine
20 ans
france
5j/7
je suis folle du contexte .

surnom: aucun. âge: 26. lieu de naissance: húsavík. date de naissance: le 06 juin. arrivée à akureyri en: depuis quelques mois. lieu de résidence: appartement.profession: détective privé. situation conjugale: célibataire. qualités: observateur, sérieux, à l'écoute, attentif, rusé. défauts: introverti, renfermé, jaloux, rancunier. appartenance: blanc pierrot.

toi et les clowns, c'est plutôt: je n'ai pas vraiment d'avis là dessus. les clowns ne m'ont jamais amusé, ni effrayé. en fait, ils me laissent plutôt indifférent. lorsque j'ai appris qu'il existait carrément un nom pour qualifier la phobie des clowns, j'ai halluciné. ça fait vraiment peur à quelqu'un, ces choses là?

ta réaction quand tu as entendu les premières rumeurs: je les ai prises avec des pincettes. étant détective privé, je sais qu'il faut se méfier des rumeurs. ça n'est peut-être qu'un groupe de plaisantins...

tout ça, finalement, tu penses que: j'ai du mal à y croire. autant être honnête, je ne crois que ce que je vois... et pour l'instant, je n'ai vu aucun clown se promener en ville...

à ton avis, le/la responsable, c'est plutôt: je dirais quelqu'un de discret et de très intelligent. le parfait profil du psychopathe en somme.

t'es pas tout/e blanc/he non plus, ton secret à toi c'est: je sais pas de secret très noir. mais j'ai développé quelques sentiments pour l'une de mes clientes il y a quelques temps. elle soupçonnait son mari d'être infidèle, et il l'était. lorsque je lui ai fourni les preuves, elle s'est effondré et j'ai été très touché. je suis passé par là moi aussi...

toi aussi, on pourrait te suspecter, parce qu'en fait: je suis quelqu'un d'assez secret qui a beaucoup de mal à se dévoiler, à se confier. en somme, très peu de monde sait ou je suis, ou ce que je fais chaque jour. et puis étant détective privé, je connais assez bien les ficelles pour éviter les erreurs et commettre le crime parfait.

Eliott est né à Húsavík, dans un splendide quartier. Il a eu la chance de naître dans une famille aisée, et pourtant, Eliott, c’est le genre de personne à avoir le coeur sur la main, à ne pas comprendre pourquoi certains n’ont pas les mêmes chances que lui. Il a fréquenté une école stricte qui imposait un uniforme, et il ne s’en est jamais plain. Eliott, il a toujours eu des plans dans sa tête à propos de sa vie, mais ses parents lui destinaient un tout autre chemin. Et puis, il y avait cette autre famille, les Jónsdóttir. Amis de longues dates, depuis toujours même, les Jónsdóttir avaient une fille, Dianna. Eliott, il l’aimait vraiment bien. Il la trouvait fascinante, étonnamment belle, incroyablement sure d’elle. Un mariage forcé ? Non, pas vraiment. Les Jónsdóttir trouvaient ça un peu vieux jeu d’imposer une union. Mais disons qu’ils ont un peu forcé les choses… Au fur et à mesure de se voir, d’avoir grandi ensemble, d’avoir tout partagé, Eliott et Dianna tombèrent amoureux. Du moins, du côté d'Eliott, c’était certain. Prévisible ? Oui, tout le monde le voyait venir, tout le monde, sauf lui. Un soir, alors qu’il travaillait sur son mémoire de droit à la fac, Dianna était venue le rejoindre. Il s’était demandé ce qu’elle faisait là, vu qu’elle n’était pas vraiment du genre bosseuse. Vous comprenez, Dianna, elle savait déjà qu’elle hériterait de l’entreprise de ses parents. Et Eliott aurait pu lui aussi, mais il avait d’autres ambitions, il voulait voler de ses propres ailes. « Qu’est ce que tu fais là? » Lui avait-il demandé. Et en guise de réponse, elle avait posé ses lèvres sur les siennes. Tout devint alors officiel.

Eliott semblait être sur un nuage. Toujours de bonne humeur, toujours pleins de bonnes attentions. Il n’avait jamais prévu de se marier, ou du moins pas avant ses vingt cinq ans, mais avec Dianna, c’était différent, il aurait pu l’épouser sur le champ si elle le voulait. Seulement Dianna, elle vivait au jour le jour. Elle ne faisait jamais un projet d’avenir.
« T’es super belle ce soir. Tu vas ou? » Lui demandait-il, un soir d’hiver. « Je sors avec des amies. Je ne rentrerai pas tard promis. Du moins j’essayerais, tu sais bien qu’Anna abuse toujours sur les horaires. » Oh ça oui, il le savait. Combien de fois sa chère et tendre était rentrée tard à cause de cette fille qui ne savait jamais dire non à un verre supplémentaire…

Puis un an plus tard, tout s’était effondré. Eliott, devenu détective privé rentra plus tôt du travail. Dianna était censée être là, elle travaillait rarement. Il en avait même profité pour lui acheter des fleurs, rien n’était trop beau pour sa belle. Personne au rez de chaussé, Eliott monta à l’étage, le bouquet de roses rouges à la main. Puis le désespoir, l’écoeurement, le dégout le submergea. Dianna était là. Dans leur lit. Avec un autre homme. Les fleurs tombèrent par terre. Eliott descendit l’escalier, pour lui, c’est terminé; tout était terminé.

« Tu n’as jamais compris? C'était ce que nos parents voulaient... Je pensais que c’était pareil de ton côté. Tu étais tout à fait libre d’aller voir ailleurs toi aussi ! » Lui avait dit Dianna dit, un soir ou il avait eu la force pour aller se confronter à elle. « Tais toi, s’il te plait. » Avait-il répondu. Il ne la haïssait pas. C’était même tout l’inverse. Ce qu’il haïssait, c’était la facilité des sentiments. L’ivresse, la vitesse à laquelle il était tombée amoureux de ce visage d’ange sous lequel se cachait un démon.

Elle n’a plus jamais eu de ses nouvelles. Il n’expliqua que brièvement à ses parents sa rupture. « Elle m’a trompé. » A t’il tout simplement dit. Il ne voulait pas qu’ils aient pitié de lui. Il voulait simplement partir, loin de cet univers guindé, loin de ces gens trop superficiels qui cachaient beaucoup trop de secrets.
C’est à Akureyri qu’il a atterri, c’est à Akureyri qu’il a choisi de refaire sa vie.


Dernière édition par Eliott Henningson le Mer 22 Fév - 20:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
niveau un.
● Crédit images : Schizophrenic et pantteleimon
● Messages : 17
● Jauge de culpabilité : 181
● Date d'inscription : 27/01/2017
● Adresse : 12, rue síðuhverfi, appartement 110.
● Profession : Infirmière
● Situation conjugale : En couple avec un disparu

MessageSujet: Re: wicked games.   Dim 12 Fév - 23:43

Que de mystère !
Bienvenue sur le forum et bonne continuation pour ta fiche

_________________
    Earth sick, earth sick without you ☪ Blow out for me ☪ Empty lungs, you can’t sleep ☪ And I drive in too deep ☪ High from hopes and sensibility ☪ Am I missing out? ☪ Many ways to not give in My love, in every word oh, so weak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
niveau zéro.
● Crédit images : balaclava
● Messages : 3
● Jauge de culpabilité : 145
● Date d'inscription : 11/02/2017
● Profession : détective privé.
● Situation conjugale : célibataire.

MessageSujet: Re: wicked games.   Dim 12 Fév - 23:47

Merci beaucoup !

_________________

GET OUT OF MY HEAD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: wicked games.   

Revenir en haut Aller en bas
 
wicked games.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avant l'achat éventuel d'une borne New Games
» La liste des Puzzles Games.
» The Start of the Laser Disk Games in arcade
» Games Day 2011
» Les croquis de games workshop!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fear the clown. :: PARTIE DEUX. gestion
 :: ☇ le générique.
-
Sauter vers: